Les trois baisers du diable, Offenbach

« Marine Chagnon met son agréable mezzo au service du rôle travesti de Georget » Jean-Marcel Humbert, Forum Opéra

« De la distribution féminine, on retient les interprétations exemplaires d’Anaïs Constans (…) qui l’une comme l’autre ajoutent à la fraîcheur de leur jeunesse une solide assurance vocale. (…) Marine Chagnon est à la hauteur des exigences musicales et émotionnelles du travesti Georges. » Michel Baille, Opérette Théâtre Musical